En janvier, les étudiants et les professeurs de France Langue se réunissent afin de fêter tous ensemble l’Épiphanie !

Mais l’Épiphanie, qu’est-ce que c’est ?

C’est une fête traditionnelle chrétienne qui célèbre la visite et l’hommage des trois Rois Mages (Gaspard, Balthazar et Melchior) à Jésus Christ. Elle se fête chaque année le premier dimanche de janvier (sauf si celui-ci tombe un 1er janvier) en mangeant une galette des rois où se cache une fève. Celui qui mange la part de la galette qui contient la fève devient le roi ou la reine de la journée.

Un peu d’histoire…

Dans la tradition, la galette renferme toujours une fève (qui était au départ un haricot, puis qui est devenu au fil des ans une pièce d’or) pour désigner le roi ou la reine de la journée !

Cette fête correspond dans l’Antiquité Romaine à la fête païenne des Saturnales. Elle était même l’occasion pour les maîtres et les esclaves de manger ensemble ! Eh oui !

Mais attention, toutes les galettes ne sont pas les mêmes en fonction de la région de France dans laquelle vous êtes ! Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe différents types de galettes :

Quelle qu’en soit la recette, elles ont toutes 2 points communs : la fève et la couronne  !

Nos boulangers-pâtissiers français font preuve chaque année d’originalité…

Voici quelques photos des plus belles galettes que vous pouvez trouver dans le commerce, les visuels mais aussi les goûts évoluent chaque année : chocolat, pistache, praliné, fleur d’oranger…

Pour faire votre galette vous-même, voici la recette !

Nos étudiants, qui, pour la plupart ne connaissaient pas cette fête ont pu découvrir ces galettes dans nos écoles. Mais il est aussi très amusant de réaliser soi-même, une galette des rois !  Pour cela il vous faut tout simplement:

Étape 1
Placer une pâte feuilletée dans un moule à tarte, piquer la pâte avec une fourchette.

Étape 2
Dans un saladier, mélanger la poudre d’amande, le sucre, les 2 œufs et le beurre mou (pour relever le goût de la galette, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’arôme d’amande amère ou encore une cuillerée de rhum).

Étape 3
Étaler la pâte obtenue sur la pâte feuilletée et y cacher la fève (éviter de la place au centre car elle vous gênera à la découpe).

Étape 4
Recouvrir avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords avec un peu d’eau.

Étape 5
Avec la lame d’un couteau, faire un dessin et badigeonner avec le jaune d’œuf battu.

Étape 6
Enfourner pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7); et sortir la galette quand elle est bien dorée !

(Recette : https://www.marmiton.org/recettes/recette_galette-des-rois-a-la-frangipane_20147.aspx)

Et voilà, vous avez une galette des rois prête à être dévorée !

Le saviez-vous ?

Comment s’appelle un collectionneur de fèves ? 
=> un fabophile !

Que boit-on pour accompagner les galettes ?
=> Du cidre ! le cidre est un alcool pétillant très doux, à base de pommes.

Comment ne pas tricher pour avoir la fève et devenir le roi ou la reine de la journée ?
=> Vous ne choisissez pas votre part ! Non non ! La distribution doit respecter une règle stricte : le plus jeune de l’assemblée se cache sous la table et désigne à qui revienne la part présentée.

Celui ou celle qui trouve la fève est élu roi ou reine de la journée. Mais de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Que doit faire le roi ou la reine ? 
=> Il ou elle doit :

– Porter la couronne
– Désigner son roi ou sa reine
Et apporter la prochaine galette !

Nos étudiants nous parlent de la galette !

Nos étudiants nous parlent de la galette :

Caroline Jeschke (Allemagne) : “Au début, je n’ai pas compris pourquoi les supermarchés étaient plein de gâteaux, et puis un jour, j’ai eu la possibilité à l’école France Langue de goûter ce gâteau traditionnel : c’était une galette, et c’était délicieux. Malheureusement, je n’ai pas eu la fève et donc je n’ai pas été reine, mais c’était peut-être mieux pour mes dents ! Prochain essai l’année prochaine!”

Paulina Ponni (Finlande) : C’était une bonne surprise quand je suis arrivée en retard à l’école ce jour-là de voir toutes les étudiantes de ma classe dans le hall une part de galette dans une main et un verre de cidre dans l’autre.” 

Pan pan Zhang (Chine): “C’était très intéressant de participer à la fête de la galette des rois. La galette parisienne est sucrée, ronde, tiède et délicieuse.” 

Sophie Geelmuyden (Suède) : “Moi, j’ai surtout bu du cidre : il était très bon.”  

Pia Kopp (Allemagne) : “Moi, j’ai vraiment  eu de la chance : c’est moi qui ai eu la fève, et pour la deuxième fois, car je l’avais déjà eu dans ma famille d’accueil !”  

Avez-vous eu la fève cette année ?

2 réponses

  1. La pate d’amande est faite a base d’amandes plus ameres que la podrue d’amande et a un gout beaucoup plus riche. Mais bien sur, tu peux utliser de la podrue d’amandes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.