La recette du pain d’épices

Pour un Noël plein de douceur… C’est l’une des recettes traditionnelles des fêtes de fin d’année. Nature avec votre thé, accompagné de confiture ou de miel au petit déjeuner ou toasté avec du foie gras, le pain d’épices est LA recette incontournable de Noël! Voici une version simple du pain d’épices à refaire chez vous pour épater vos invités. Les ingrédients : 250g de farine 1 sachet de levure 250g de beurre fondu 125g de sucre 4 oeufs 4 cuillères à soupe de miel  Les épices : 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à café de gingembre moulu, 1 cuillère à café de muscade , 1 cuillère à café d’anis vert. Les épices peuvent aussi être remplacées par 4 cuillères à café de « mélange spécial pain d’épices » que l’on peut trouver dans les supermarchés. La préparation : Préchauffer le four à 180°C Mélanger le beurre fondu avec le sucre Ajouter les œufs un à un en remuant à chaque fois Mélanger la levure à la farine et l’incorporer petit à petit Ajouter les cuillères de miel et les épices. Mélanger pour faire une pâte bien homogène Verser dans un moule à cake préalablement beurré Enfourner 40 minutes à 180°C et vérifier la cuisson avec la pointe du couteau. Bon  appétit !

Tradition de Noël : les 13 desserts provençaux

Chaque région a une tradition spécifique pour Noël. France Langue a décidé de vous emmener en Provence, du côté de Nice, pour découvrir une tradition vieille de plusieurs siècles :  les treize desserts. L’origine de cette tradition Au XVIIe siècle on servait déjà de nombreux plats sucrés aux invités durant la période d’hiver car c’était un signe d’abondance. Ce n’est que plus tard que l’on fixe à 13 le nombre des desserts. Ce nombre est associé à la Cène, le dernier repas du Christ aux côtés de ses 12 apôtres. Le repas de Noël provençal Le repas traditionnel commence lors du réveillon de Noël. La famille se réunit pour le « Gros Souper » composé généralement de 7 plats légers (poissons, soupes, légumes, etc.).Puis vers minuit, ou après au retour de la messe pour les familles croyantes, on présente les 13 desserts. Ils sont disposés sur une table à 3 nappes blanches superposées et entourés de 3 bougies. Chaque dessert est dressé dans une assiette différente. Les 13 desserts Rassurez vous, tout n’est pas mangé le soir même. La tradition veut que les desserts restent à disposition pendant trois jours. Les gourmands auront donc jusqu’au 27 décembre pour se régaler.La liste peut varier en fonction des villes. 1, 2, 3, 4 – Les « quatre mendiants »Ils font référence aux quatre ordres religieux (Les noisettes pour les augustins – les amandes les carmélites, les figues séchées pour les franciscains, et les raisins secs pour l’ordre des dominicains). 5 – Le nougatLe nougat blanc et le nougat noirs représentent les pénitents. 6 – Les dattes, qui symbolisent le Christ venu d’Orient et les rois mages. 7 – La pompe à huileC’est un gâteau parfumé à la fleur d’oranger. La tradition veut que ce gâteau soit rompu avec les mains et surtout pas coupé avec un couteau. 8, 9 – Les noix, des fruits confits 10 – Les fruits de saison : oranges, clémentines, mandarines. 11 – Un melon d’eau 12, 13 – Les confiseries de la région : calissons d’Aix, la pâte de coing

La recette du vin chaud

Pour un Noël plein de saveurs… Pas de Noël sans vin chaud! Son odeur très agréable d’agrumes et d’épices nous envoûte chaque année sur les marchés de Noël. Si vous ne connaissez pas, il faut absolument y goûter ! Voici d’ailleurs une recette savoureuse et très simple à réaliser : Les ingrédients: 1 bouteille de vin rouge 1 citron bio 1 orange bio 100g de miel 1 bâton de cannelle 3 clous de girofle 1 pincée de muscade râpée 1 badiane La préparation: 1. Râper les zestes du citron et de l’orange 2. Verser le vin dans une casserole, ajouter le miel et les épices. Porter à ébullition puis couper le feu et couvrir. 3. Laisser infuser pendant 1 heure 4. Réchauffer et filtrer avant de servir A la votre ! L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – à consommer avec modération

La cuisine française : un art qui s’apprend !

plate with cooked food

Réputée dans le monde entier, la cuisine française témoigne de sa diversité de la cuisine régionale. Acclamée, elle a été répertoriée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Découvrons ensemble un peu plus sur celle-ci !

La recette de la bûche de Noël

brown bread with white and black panda print

Pour un repas Noël plein de saveurs… Le plus traditionnel de tous les desserts de Noël : la bûche ! Connaissez-vous l’histoire de ce dessert de Noël ? A l’occasion du solstice d’hiver, on brûlait une bûche sur laquelle on versait un peu de vin ou d’huile. Dans certaines régions on laissait brûler la bûche pendant 12 jours. Cela constituait un vrai rituel ! La bûche s’est transformée en gâteau aux alentours de 1870. Voici la recette du chef français Cyril Lignac C’est parti ! En cuisine !Temps de préparation : 12 minutesTemps de cuisson : 18 minutesIngrédients pour 4 personnes A la fin de cet article, retrouvez un tuto en vidéo pour vous accompagner en cuisine. Ingrédients Pour le biscuit roulé au chocolat : 4 blancs d’œuf 85g + 135g de sucre 2 jaunes d’œuf 3 œufs entiers 85g de farine 50g de cacao en poudre Pour la crème mascarpone : 125g de mascarpone 25cl de crème liquide entière 35% 65g de sucre 1 gousse de vanille Pour le décor : 40g de copeaux de chocolat 2 cuil. à soupe d’amarena 3 cuil. à soupe de confiture à la cerise La préparation : Préchauffez le four à 210°C.Mettre un saladier vide au congélateur. Dans un saladier, montez les blancs d’œuf avec les 85g de sucre pour qu’ils forment un bec d’oiseau. Réservez au frigo. Dans un second saladier, montez les jaunes avec les œufs entiers et les 135g de sucre au ruban. Ajoutez la farine et le cacao en poudre et mélanger à l’aide d’une maryse. Mélangez les deux saladiers ensemble délicatement. Coulez sur une plaque à pâtisserie à rebord en silicone beurrée. Etalez légèrement pour homogénéiser le biscuit à l’aide d’une spatule coudée. Enfournez 7 minutes. A la fin de la cuisson, laissez refroidir sur une plaque froide. Démoulez délicatement le biscuit à l’envers sur un torchon humide, taillez les rebords en forme de rectangle. Dans le saladier bien froid que vous avez mis au congélateur versez le mascarpone, battez-le légèrement à l’aide d’un batteur à main. Versez la crème liquide bien froide, continuez à monter et ajoutez le sucre avec la pulpe de la vanille, montez en chantilly. Réservez une moitié dans un saladier et l’autre moitié dans une poche plastique munie d’une douille Saint-Honoré. Réservez au frais. Nappez le biscuit de confiture à la cerise. Puis nappez de crème chantilly et parsemez de quelques copeaux de chocolat. Roulez le biscuit sans l’écraser et déposez-le dans un plat. Pour finir, A l’aide de la poche à douille, formez des traits sur la bûche. Parsemez de copeaux de chocolat et ajoutez 4 cerises Amarena sur le dessus pour décorer. Réservez la bûche au frais. Bon appétit ! Tuto en vidéo pour vous accompagner en cuisine :

8 petits plaisirs pour vous aider à apprécier l’hiver

Ça y est le froid est de retour, l’hiver approche ou est déjà là ! Cette période de l’année est synonyme d’hibernation pour certains animaux et de mise en pause, mais nous au contraire, on vous invite à sortir et à profiter de petits plaisirs possibles uniquement en hiver !

Les meilleures bières de France

three clear drinking glasses on brown wooden table

La France n’est pas que célèbre pour ses vins ! Venez déguster avec nous les meilleures bières françaises, nous vous donnons nos meilleures adresses de bars et de pubs, proches de nos écoles !

Tout savoir des secrets de Notre-Dame de Paris

gray concrete cathedral

Que serait Paris sans la cathédrale des cathédrales ? Tous les français et amoureux de la France pourront vous parler de ce monument ayant fait rêver tous les enfants lorsqu’on leur contait les aventures de Quasimodo et d’Esméralda.  Mais connaissez-vous vraiment cette œuvre grandiose, si vieille mais toujours un incontournable dans le cœur des français ?  Quelques chiffres et un peu d’histoire La cathédrale Notre-Dame de Paris est située sur l’ile de la Cité dans le 4èmearrondissement de la capitale. Sa construction fut dirigée sous Louis VII et a débuté en 1163 avec la présence du pape Alexandre III. Le chantier a duré jusqu’en 1345 pour mettre sur pied cette œuvre gothique. Il s’agit du monument le plus visité d’Europe avec environ 13 millions de visiteurs par an, soit 30 000 curieux par jour pénétrant dans un bâtiment d’une superficie de 4800m2. Heureusement qu’elle a une capacité d’accueil de plus de 6000 personnes ! La cathédrale la plus connue de France, a été, avant la tour Eiffel, le monument le plus près des nuages avec une hauteur totale de 96m en haut de la flèche et 69m en haut des tours. De plus, ce monument historique s’étale sur 130m de long. La cathédrale abrite aussi l’un des plus grands et des plus beaux orgues au monde avec 7374 tuyaux ; et un orgue de cœur avec 1840 tuyaux. Laissez-vous embarquer par les notes de Bach jouées sur le grand orgue de Notre-Dame ! La Bible est aussi retracée le long des trois portails pour permettre à tous les chrétiens d’avoir accès aux connaissances bibliques même sans savoir lire. Enfin, sa charpente est appelée « la forêt » puisqu’elle a été fabriquée avec 1300 chênes, soit environ 21 hectares de forêts. Pas étonnant qu’elle appartienne au patrimoine mondial de l’UNESCO !  Découvrez la cathédrale avec une visite à 360° Des vitraux colorés Les vitraux les plus connus de Notre-Dame sont évidemment les trois rosaces qui font face à la ville de Paris de tout côté et qui siègent parmi les murs de la cathédrale depuis le XIIIe siècle. Sur la grande rosace de la façade ouest, entre les deux tours, on peut dénombrer 48 vitraux. Cette rose mesure environ 13m de diamètre et ce chef d’œuvre laisse apercevoir sur ses trois cercles de vitraux des scènes agricoles, des vices et des vertus, mais aussi les signes du zodiaque avec Marie mise au centre. Ce vitrail comme les deux autres est une prouesse technique et un véritable chef d’œuvre artistique pour l’époque et encore de nos jours.  Quelques anecdotes En 1831, Victor Hugo publie son roman Notre-Dame de Paris et obtiendra le succès qu’on lui connait aujourd’hui. Mais avant cela, la cathédrale jouait un tout autre rôle au sein de la capitale française. Pendant 9 ans, la bâtisse religieuse était un entrepôt dans lequel on y gardait et empilait des tonneaux de vins.  “L’architecture est le grand livre de l’humanité, l’expression principale de l’homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence.” Victor Hugo, Notre-Dame de Paris Et, des années plus tard, en 2013, pour ses 850 ans, Notre-Dame a de nouveau connu son heure de gloire sur les timbres de la poste pour son anniversaire.  Aussi, si vous êtes déjà entrés dans cette cathédrale, dites-vous que vous avez foulé le même sol que Napoléon, qui fut l’un des premiers protecteurs de la cathédrale quand il a décidé que ce serait le lieu de son sacre le 2 décembre 1804. Un autre acteur important de la rénovation de la cathédrale au fil des siècles aura été l’architecte Viollet-le-Duc qui a fait atteindre sa taille démesurée à la cathédrale avec la flèche et des rénovations au XIXe siècle. Pour terminer son œuvre, il a entouré la pointe de 16 statues dont 12 apôtres et se représenta lui-même à travers le visage de Saint-Thomas, seule statue qui observe son œuvre. Mais comme cela ne suffisait pas, il s’est aussi attribué la tête d’un roi décapité. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui pensaient et pensent peut-être encore que ces rois étaient des rois français… Mais non, il s’agit des rois de la galerie de Juda dont on a retrouvé les têtes, 200 ans après qu’elles leur aient été enlevées, dans une cour du 9è arrondissement.  Enfin, sur le parvis de Notre-Dame vous ne pourrez que trouver votre chemin. Si vous baissez le nez, vous y apercevrez le point de départ de toutes les routes de France, indiqué au sol. C’est à partir de là que sont calculées toutes les distances routières de France. Alors suivez le chemin qui vous plait ! Des trésors cachés dans la cathédrale En 1920, le coq français installé tout en haut de la flèche a pris une valeur spirituelle dès lors qu’un trésor y a été placé. En effet, 3 reliques religieuses y ont été cachées notamment une des 70 épines de la couronne du Christ. Elle devait avoir pour but de protéger les habitants de la France et de veiller sur les fidèles de Notre-Dame.  Mais ce ne sont pas ses seuls trésors… C’est à l’intérieur de la cathédrale que reposent la couronne du Christ mais aussi un morceau de la croix sur laquelle il a été crucifié et un des clous de la Passion. On y trouve aussi exposée la tunique de Saint-Louis (Louis IX). C’est grâce à lui que les autres reliques sont devenues françaises ; et c’est dans cette simple tunique et pieds nus que Louis IX les avaient accueillies à Paris pour les porter jusqu’à Notre-Dame. Ce sont donc des richesses inestimables pour tous les catholiques à travers le monde. C’est, accrochées dans les 2 immenses tours immanquables de Notre-Dame que se cachent celles qui résonnent et que l’on entend sans jamais les voir… les illustres cloches de la cathédrale. Elles sont au nombre de 8 et pèsent entre 1000 et 3000 kg, et 2 bourdons (cloches les plus grosses) de 13 tonnes ! Chacune d’entre elles porte un prénom, on pourra donc y trouver : Jean-Marie, Maurice, Benoit-Joseph, Étienne,

Comment déguster un vin ?

Déguster un vin est tout un art, et cela s’apprend. Nos étudiants ont la chance de pouvoir participer à des ateliers de dégustation avec des professionnels pour apprécier le vin à sa juste valeur. On vous révèle tous leurs secrets !